• L'oliveraie corse

     

     

    L'huile d'olive de Corse 

     

    Image du net. Merci à son créateur 

     

    est protégée par une appellation d'origine contrôlée (AOC) à la suite d'une enquête diligentée par l'INAO, en 2004, et par une appellation d'origine protégée (AOP), au niveau européen depuis 2011. Elle est produite dans les départements des Haute-Corse et de Corse-du-Sud, couvre 2 100 hectares et concerne 297 communes de l'île. 

     

    L'oliveraie corse

    Jusqu'au xviiie siècle, les oliviers n'étaient ni taillés, ni cultivés, de sorte que leurs propriétaires n'obtenaient une récolte abondante que tous les trois ou quatre ans. À partir du xixe siècle, les Corses se mirent à entretenir leurs oliveraies « l'essentiel du travail consistant à couper les branches mortes des arbres et à bêcher la terre autour des pieds. Greffage et nettoyage sous les oliviers avant la récolte constituaient les autres soins. Dès lors, ils bénéficièrent de récoltes une année sur deux ». En 1820, on recensa 12 millions d'oliviers en production. On compta deux années de rendement exceptionnel : en 1836 et en 1869, on parla à l'époque d'une véritable pluie d'or9.

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    Toute la documentation écrite de cet article vient du site : 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_d%27olive_de_Corse

    L'oliveraie corse

    Depuis 2004 l'huile d'olive de Corse est protégée par une appellation d'origine contrôlée, 297 communes sont intégrées dans l'aire de production de l'AOC. L'appellation permet de garantir que l'huile achetée est produite à partir d'un verger local et selon des techniques de production qui respectent les « usages locaux, loyaux et constants12. ».

    L'oliveraie corse

    Le climat de la Corse, de type méditerranéen, est marqué par une sécheresse estivale d’environ cinq mois. Les saisons sont favorables à l'olivier puisque les étés sont chauds, avec une forte insolation, les hivers doux, avec une quasi-absence de gelées. Les influences marines assurent une hygrométrie importante13. Ces bonnes conditions climatiques permettent aux oliviers d'avoir un bon développement. Certains arbres, parmi les variétés les plus vigoureuses, atteignent 20 mètres de hauteur3.

     

    Image du net. Merci à son créateur 

    « Les vignes calvaises - Calvi - CorsePassage par la basse-cour »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    21
    Mercredi 6 Avril 2016 à 22:02

    Magnifique oliveraie

    Mon régal l'été une tomate toute simple avec un filet d'huile d'olive et une feuille de basilic

    Passe une agréable soirée Maïté

    Bisous

    20
    Mercredi 6 Avril 2016 à 20:55

    Pas beaucoup d'huile d'olive dans la cuisine, quoique il y en a de la bonne, amitiés, merci

    DSC00086.JPG

    19
    Mercredi 6 Avril 2016 à 19:08

    nous consommons beaucoup d'huile d'olives mais celle de corse, je ne connais pas

    prensd soin de toi 

    bisous ma corsinette

    18
    Mercredi 6 Avril 2016 à 18:17

    Ce sont de très jolies photos des oliveraies Maité qu'on ne peut pas voir en Alsace, bisous !

    Bonne soirée !

    17
    Mercredi 6 Avril 2016 à 18:07

    J'en ai goûtées de délicieuses

    JP

    16
    Mercredi 6 Avril 2016 à 17:10

    Tu me fais saliver avec cette huile Corse, le tout en chanson !  Un peu d'huile sur du pain, une tranche de coppa et c'est mon repas . J'ai la nostalgie de ton île. Et dire qu'en ce moment les corses vivent des températures estivales alors qu'ici, nous portons encore les manteaux ! Bises Maïté et à bientôt.

    Chinou

    15
    luce
    Mercredi 6 Avril 2016 à 16:52

     Coucou maite,

    j'ai appris à cuisiner avec cette huile dont je ne me servais pas, quand je suis arrivée en Provence. depuis je l'emploie souvent surtout l'été pour les ratatouilles. Quel parfum!. mais bizarrerie de la nature, j'ai horreur des olives qu'elles soient noires ou vertes. ce n'est pas du tout le même gout.

    Soleil aujourd'hui enfin!

    je t'envoie de grosses bises par dessus la grande bleue, ça tombe bien le vent est dans le bon sens;

    A demain amie.

     

    14
    Mercredi 6 Avril 2016 à 15:29

    Bonjour Maïté,

    Une magnifique oliveraie. C'est une huile que je me sers beaucoup

    Très bon après midi et grosses bises

    Josiane

    13
    anto
    Mercredi 6 Avril 2016 à 15:00
    anto

    Salut Maité

    Je termine mes travaux de jardinage et reprends doucement mes habitudes .Pour ce qui est de l'huile d'olive nous ne consommons que celle d'ici bien entendu et ce ne sont pas les variétés qui manquent .

    bonne soirée   bise

    12
    Mercredi 6 Avril 2016 à 12:59

    Bonjour Cœur de Corse

    Ce matin j'ai fait un litre d'huile, mais tout est rentré dans l'ordre...MDR

    Bises de nous deux, Chris et Mary

      • Mercredi 6 Avril 2016 à 16:10

        Hélas ! Ce n'était pas de l'huile d'olives, MDR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        Bisous à vous deux.

    11
    pontdevie/pivoine
    Mercredi 6 Avril 2016 à 12:52

    Magnifique oliveraie bien entretenue qui donne envie de manger des olives et de boire de l'huile de ces olives là. bisous

    10
    Mercredi 6 Avril 2016 à 11:48

    Bonjour Maïté

    Belle oliveraie ! j'aime bien les olives, faire griller du pain et le tremper dans la la bonne huile,hum délicieux !!! Bon aprem. bises 

    9
    Mercredi 6 Avril 2016 à 11:10

    bonjour MAité , ah oui ces champs d'olivier sont superbement pris en photos

    j'aime ++++ que l'huile d'olives  hi hi hi hi hi  gros bisous bel am A+

    8
    marie des vignes
    Mercredi 6 Avril 2016 à 09:41

    Bonjour Maïté, je me sers  beaucoup de l'huile d'olive, dis-moi, est ce que la maladie dont on a parlé l'année dernière a été éradiquée? c'est une catastrophe pour tous ces oliviers!  Toujours de très belles photos, à chaque fois différentes, ce sont de superbes partages. merci Bisous MTH

    7
    Mercredi 6 Avril 2016 à 09:08

    merveilleux de voir cette oliveraie bien entretenue.

    Le feu a malheureusement détruit des plantations centenaires,mais la Balagne reste une belle région de production avec une huile à la couleur et au goût particulier....

    merci de ce partage

    Belle journée.

    6
    Mercredi 6 Avril 2016 à 08:53
    claudine/canelle

    Bonjour Maîté

    J'adore les olives !

    et ton article est passionnant 

    Bises

    5
    Maryse
    Mercredi 6 Avril 2016 à 08:12

    Coucou ma Maitééé !

    je pense que ça va etre une semaine consacrée à " la bouche " .

     Hier , le vin ; aujourd'hui ,les olives...

    et ce n'est pas pour me déplaire , loin de là ! bien au contraire .

    Mon palais aime les olives vertes , ainsi que l'huile d'olive .

    J'espère que les oliviers Corses ne vont pas subir ce que subissent les Italiens...je crois que les autorités s'en occupent pour éviter la propagation de cet insecte qui ravagent cette variété . Sinon , se sera une catastrophe pour les oléiculteurs ...

    Une belle journée se profile dans ma Charente, on va essayer d'en profiter un max !

    bises et bonne journée a toi !

    Maryse

    4
    Mercredi 6 Avril 2016 à 07:53

    Bonjour Maïté

    Des champs d'oliviers, je ne suis pas fan de l'huile d'olive bien quelle a beaucoup de vertus.

    mais j'en ai un chez moi et j'ai des olives !!!!

    Bonne journée, bisous

    3
    Mercredi 6 Avril 2016 à 01:01

    Rien ne vaut le naturel 

    Les olives doivent être bio

    Bonne journée 

    Bises 

    2
    Mercredi 6 Avril 2016 à 00:48

    Bonsoir Corsinette dans ma nuit !

    Magnifiques Oliviers dans leur milieu naturel ! merci !

    Bisous !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :